Pour remplir la valise des prochaines vacances, rhabillez vos enfants sur Family Affaire

Les journées se rafraichissent, les vacances d’hiver et les fêtes de fin d’année approchent : les occasions ne manquent pas en ce moment pour refaire la garde-robe de nos enfants ! Parce qu’elle est avant tout une maman, Agathe Fontaine a été précurseuse dans le domaine de la seconde main en montant la plateforme Family Affaire, un eshop dédié aux vêtements d’occasion pour les 0-14 ans. Rencontre avec une mum-entrepreneuse talentueuse et amoureuse du voyage qui nous parle des Casas qui la font rêver et de son petit coin de paradis en Corse.

Le gaspillage, qu’il soit alimentaire ou autre, ne fait pas partie de mon éducation. Aujourd’hui, ce mode de consommation durable, de recyclage, de slow fashion fait écho à beaucoup de monde.

Bonjour Agathe, pouvez-vous vous présenter et nous parler de votre métier ?

Je m’appelle Agathe Fontaine, j’ai 40 ans et je suis maman de 2 enfants (ma fille a 10 ans et mon fils 7 ans). Je suis rentrée à Paris il y a un an, après 10 ans d’expatriation à Londres. J’ai fait une école de commerce spécialisation entrepreneuriat. J’ai eu un premier job d’acheteuse dans la fast fashion, puis j’ai travaillé 10 ans dans l’immobilier d’entreprise pour la BNP. À Londres, je suis devenue salariée puis consultante pour Barnes Immobilier, en développant en parallèle le projet Family Affaire.

Comment l’aventure Family Affaire a-t-elle commencé ?

J’ai commencé à vendre les vêtements de ma fille sur Instagram, ce qui ne se faisait pas trop à l’époque. Il n’y avait pas encore cet engouement pour la seconde main que l’on connait aujourd’hui. J’avais acheté pour elle des pièces de jolies marques, je n’avais pas de nièces à qui les donner et je trouvais ça bête de les laisser dans les placards ou de les donner, compte-tenu de leur très bon état et de leur prix d’achat. Mes copines ont commencé à me demander de le faire pour elles car elles n’avaient pas forcément le temps, ni l’envie de le gérer.

J’ai rapidement eu beaucoup de stock et j’organisai des réunions Tupperware (plusieurs fois par an sur 8-10 jours). Ça a été une expérience formidable pour agrandir mon réseau, faire des rencontres et créer des liens d’amitié, dans un esprit de confiance commune. J’ai décidé de monter le site en 2019. Je pense que sans l’expatriation je n’aurai jamais monté mon entreprise mais ce mode de vie nous pousse à nous réinventer.

Quel est le concept de Family Affaire ? 

Family Affaire est un e-shop de vêtements de seconde main pour les enfants de 0 à 14 ans. J’accompagne également des marques sur du déstockage et je propose des services personnalisés : je peux créer un dressing par saison selon l’âge de l’enfant ; constituer une valise de maternité ; composer des boîtes cadeau de naissance (avec de la seconde main ou du neuf).

Si une maman souhaite m’envoyer des vêtements, nous faisons d’abord une visioconférence pour sélectionner les pièces qui seront revendues. Elle m’envoie ensuite dans un carton des vêtements propres, en parfait état, des chaussures (état neuf ou très peu portées), déguisements, pyjamas, affaires de ski. J’accepte des vêtements de toutes saisons, pendant toute l’année (50% des gains reversés aux vendeurs). Vous pourrez par exemple trouver sur le site des pièces d’été pour des vacances d’hiver au soleil !

Je propose des marques comme Bompoint, Fusalp, Moncler, et en seconde main, on peut avoir du Bompoint au prix du Zara neuf ! Avec Family Affaire, notre promesse est d’habiller tous vos enfants sur le même site, avec des frais de port uniques, un service de qualité et la possibilité de retourner les pièces que vous souhaitez.

Comment avez-vous connu Mi Casa Es Tu Casa ?

Je suis une des membres de la première heure car j’ai connu le service en rencontrant Marie-Caroline il y a 5-6 ans. Je recommande très souvent la plateforme et pas mal de mes amis sont déjà sur le réseau ! En tant qu’expatriée, je vais plutôt voir ma famille pendant les vacances : chez mon père qui a une maison en Corse qu’il me prête ou chez ma mère qui a acheté une maison en Bretagne.

Vous qui adorez voyager, quelles sont les 5 Casas qui vous donnent envie de boucler vos valises ? 

J’aime opter pour des styles de maisons différents selon les destinations. Partir en Bretagne dans une maison les pieds dans l’eau car la vue est magnifique et que je pourrais aller avec mes copains en Bretagne pêcher les coques. Assouvir mes envies de feux de cheminée et prendre une grande bouffée d’air frais dans ce chalet cosy en pleine nature. Faire une semaine de ski entre copains dans un chalet haut de gamme, pour dévaler les pistes de Courmayeur et de Chamonix : je suis une grande fan !

M’évader avec ma famille et faire une magnifique croisière pour leur montrer que faire du bateau est le meilleur moyen de se ressourcer et de couper. Filer vers la Grèce pour des vacances festives avec tous mes amis et éventuellement fêter mes 40 ans que je n’ai jamais dignement fêtés ! Repartir à Ibiza pour finir de découvrir cette île que j’ai faite rapidement et faire la fête comme nulle part ailleurs.

Quel est votre fief pour des vacances en famille ?

Avec mon compagnon, on a beaucoup voyagé avant d’avoir nos enfants. Nos voyages les plus marquants ont été Madagascar, le tour du Brésil puis Miami, New York, Dubaï, l’Europe avec nos enfants. La passion du voyage est ce qui nous lie avec mon mari et j’aimerai plus la partager avec eux. J’ai aussi beaucoup voyagé avec mes parents étant enfant (le Mali sac au dos, les capitales d’Europe…).

Lorsque nous habitions à Londres, je trouvais que c’était plus compliqué de voyager parce que nous étions obligés de prendre l’avion mais maintenant que nous sommes de retour à Paris la liste de nos prochaines destinations est prête ! J’aimerai beaucoup partir faire du voilier en famille par exemple.

Je passe mes vacances d’été en Corse depuis 40 ans. On s’y retrouve avec tous mes amis d’enfance qui ont maintenant tous des enfants du même âge. Nous avons une maison dans le nord de la Corse entre Calvi et l’Ile Rousse. Petite, j’allais aussi à la Baule au Croisic chez ma grand-mère, et surtout dans la région Loire-Atlantique.

Parlez-nous de vos meilleures adresses sur place ? 

Les bonnes addresses dans ma Balagne : commencer par un petit déjeuner aux Platanes à l’Ile rousse, puis prendre la micheline pour aller sur la plage de Calvi déjeuner à L’octopussy. Profiter de la vue de la citadelle, aller se rafraichir dans un torrent “Le Fangu”, prendre l’apéritif-tapas à Pigna, un village perché dans les montagnes. Diner au Chariot à Algajola : les meilleures pizzas du monde et terminer la soirée chez Tao dans la citadelle (fief de feu Higelin) dont le dicton est “Soyez heureux aujourd’hui, demain il sera trop tard”. Le lendemain, monter voir le coucher du soleil au village abandonné d’OCCI et redescendre avant la tombée de la nuit.

Un souvenir fort pour vous lié à votre lieu de vacances ? 

Lorsque j’étais enfant, ma mère a proposé à mon père de descendre la Dordogne en canoé (20 adultes avec 20 enfants) et de faire du camping, ce qui n’était pas du tout son truc. Ce fut des vacances mémorables ! Mon père en a même oublié l’inconfort du matelas pneumatique. Parfois, les choses les plus simples sont celles qui nous marquent le plus…

Rendez-vous sur le site de Family Affaire
Code promo : -15% sur le site avec le code MICASA 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :